Critique

Jérôme Noetinger, Revue & Corrigée, no 31, 1 mars 1997

Blinkity Blank, ça vous dit quelque chose? C’est un film de Norman McLaren réalisé en 1955, sans caméra, directement sur la pellicule, et la musique (des sons gravés directement sur la piste optique de la pellicule) est une réalisation de Maurice Blackburn. Ce double CD présente ses musiques pour le cinéma et l’opéra. Il y a même un portrait sonore du compositeur réalisé par Yves Daoust.

… des sons gravés directement sur la piste optique de la pellicule…