Critique

Dan Warburton, Art Zéro, no 13, 17 août 1998

La réédition [Impalpables] du Le ginkgo de Annette Vande Gorne, avec les poèmes de Werner Lambersy, rentre un peu plus dans le domaine du hörspiel, la musique semblant prendre trop facilement le rôle d’accompagnement / illustration des textes. Peut-être empreintes DIGITALes pourront-ils nous offrir bientôt un disque de Vande Gorne avec uniquement sa musique?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.