Critique

Olivier Lamm, Planet of Sound , no 14, 1 décembre 1999

[…]Enfin soulignons la sortie du nouvel opus du québécois Robert Normandeau, chez les non moins québécois d’empreintes DIGITALes. De la musique concrète au sens classique, mais survoltée et supersonique, à la manière de son compatriote Paul Dolden. Un disque qui donne le tournis (Ellipse), qu’il utilise du piano et des bandes (Figures de rhétorique) ou des vieux disques de rock (Venture — que tous les fans de Pluramon feraient bien d’écouter).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.