Critique

François Couture, Monsieur Délire, 8 août 2011

Très bel album de musique concrète qui confirme, une fois encore, l’importance de Nicolas Bernier dans le paysage électroacoustique actuel. Une œuvre chargée mais solidement organisée et captivante. Un arc compositionnel parfaitement défini. D’abord paru sur vinyl, maintenant disponible sur CD, le disque étant livré dans la pochette du vinyl original. Le CD comporte une pièce boni: la contribution de Bernier au projet trans_canada d’empreintes DIGITALes.

Une œuvre chargée mais solidement organisée et captivante. Un arc compositionnel parfaitement défini.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.