electrocd

Critique

Pierre Durr, Revue & Corrigée, no 113, 1 septembre 2017
Une mise en sons parfois grouillante, animée, parcourue d’instants gracieux — une forme de vie.