electrocd

Compact!

François Couture, Ici Montréal, 5 juin 2003

La plupart des amateurs d’art électroacoustique ne jurent que par Pierre Henry, Bernard Parmegiani ou Luc Ferrari. Mon héros à moi, c’est Francis Dhomont. Sa musique possède une grâce et une force émotive unique dans les limites de la musique académique. Jalons rassemble des œuvres composées entre 1985 et 2001 qui n’avaient pu s’insérer dans les cycles précédents (comme Cycle du son ou l’inoubliable Forêt profonde) et qui étaient apparues sur des albums compilations ou tombées dans l’oubli. Moins marquant, il vaut quand même le détour, ne serait-ce que pour l’élégance plastique de Vol d’Arondes, le cri humaniste de Lettre de Sarajevo ou l’humour tendre du clip L’électro. 8/10

Mon héros à moi, c’est Francis Dhomont.