electrocd

Mission

Solénoïde, no 122, 24 juin 2008

Trois songes mis en sons par un expert de la discipline acousmatique, voilà qui a de quoi éveiller au plus haut point notre soif d’étrangetés oniriques. Sur cet enregistrement, Gilles Gobeil puise son inspiration au cœur de sa culture littéraire et cinématographique. L’espace de trois titres, le québécois traverse, esquisse ou symbolise le monde poétique de certains de ses écrivains ou réalisateurs fétiches (se référant notamment à certaines scènes d’un film de Tarkovsky resté à l’état de scénario). Entre angoisse et fascination, de belles images sonores parcourent cette œuvre conçue pour tester et régénérer notre acuité «radiovisuelle».

… voilà qui a de quoi éveiller au plus haut point notre soif d’étrangetés oniriques.