electrocd

Journal d’écoute

François Couture, Monsieur Délire, 1 septembre 2009

Une très belle musique composée pour une chorégraphie de Kate Hilliard, inspirée des écrits de Marie Uguay. Instruments acoustiques, traitements et textures électroniques, le tout sous une forme ambiante qui rappelle Mark Templeton ou Sylvain Chauveau. Court (26 minutes), mais profond.

Court (26 minutes), mais profond.