Recensione

Massimiliano Busti, Blow Up, 1 mars 2021
Tout ici semble donc imprégné d’une force cinétique intrinsèque, d’une prédisposition au mouvement… 7/8