electrocd

Critique

Éric Henaff, Les choses, 27 mai 2004

À l’intérieur du disque, Books on Tape s’amuse à énumérer les groupes qui ont influencé sa musique: Pavement, Talking Heads, Albert Ayler, Sonic Youth, Sun Ra, Wire, Lee Scratch Perry, Neil Young, Mike Patton… et la liste continue sans faute de goût… Mais contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, Books on Tape se laisse aller sur des terrains privilégiant l’électro plutôt que le rock. Les instrumentaux présentés offrent un fort caractère ludique mélant souplesse et liberté. Chaque thème est une peinture des humeurs de l’auteur et les couleurs employées vont de la noirceur de l’electro-dub à la chatoyante mélodie simpliste et efficace de quelques notes bien pensées sans oublier les traits rythmiques du style cher au mouvement ‘big beat’. Sings the Blues parvient à tirer son épingle du jeu grâce à une approche musicale sans complexe et directe. 14/20

… de la noirceur de l’electro-dub à la chatoyante mélodie simpliste et efficace…