Critique

Roald Baudoux, Les Cahiers de l’ACME, no 221, 1 mars 2005

À côté d’empreintes DIGITALes, la société DIFFUSION i MéDIA propose aussi No Type, soit un label (ou une étiquette comme on dit au Québec) dédié aux musiques électroniques, improvisées et bruitistes. Fondé en 1998 en tant que site web sur lequel étaient proposés gratuitement des albums en mp3, No Type est passé à l’édition discographique en 2002.

À la lecture du communiqué de presse envoyé par No Type, j’ai noté que le compositeur Paul Dolden y était crédité pour le mastering d’Estrapade. «Quel intérêt de mentionner cela?» me suis-je dit… À l’écoute de la musique, j’ai compris qu’il ne s’agissait pas simplement d’un argument d’autorité mais qu’il existe un point commun entre la musique de morceaux_de_machines et celle du compositeur de L’ivresse de la vitesse. Dans ies deux cas, on se trouve dans une musique de masse, d’épaisseur. Mais les similitudes s’arrêtent là. Pour la suite, une petite définition du mot «estrapade» s’impose: il s’agit d’une forme de torture consistant à pendre un individu par une extrémité tout en attachant à l’extrémité opposée une lourde pierre. Souffrance et dégâts garantis. C’est un peu le programme proposé à nos oreilles sur ce disque résolument «bruiteux», volontairement épais et strident. Dans le genre, ceux qui se définissent (avec un culot certain) comme les «mauvais garçons de la musique concrète» livrent ici un bon travail. Cela coule comme un flux qui évoque à la fois la coulée continue, le hachoir à viande et le broyeur de pierres. Inutile de chercher du silence ici, il s’est réfugié dans les brefs intervalles séparant les neuf morceaux du disque. Quant au mot harmonique, on ne le trouve qu’associé qu’à son compagnon d’infamie appelé distorsion. Les âmes sensibles s’abstiendront donc, les autres l’apprécieront à la manière dont on jauge un bon coup de lime: rugueux et abrasif (boules Quiès vendues séparément).

… évoque à la fois la coulée continue, le hachoir à viande et le broyeur de pierres.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.