usure.paysage (Vinyle LP) Détail des œuvres

Les chambres de l’atelier

Nicolas Bernier

  • Année de composition: 2008, 10, 11
  • Durée: 11:16
  • Instrumentation: support

L’atelier: un lieu d’agitations soudaines, d’idées parfois claires, souvent floues, qui surgissent et s’évaporent tout aussi rapidement. Un lieu habité par la réflexion, la frustration, le presque-silence, l’hypnose et l’obsession. J’ai composé cette pièce en imaginant des déplacements de caméra basculant d’une pièce à l’autre, d’un état à l’autre.

[xi-11]


Les chambres de l’atelier a été réalisée entre le 17 décembre 2007 et le 10 avril 2008 (retravaillée en juillet 2010, ainsi qu’en janvier 2011) dans le studio du compositeur ainsi que dans les studios de l’Université de Montréal. Elle a été créée le 14 avril 2008 lors du concert Pulsar *3 présenté par Réseaux des arts médiatiques au Planétarium de Montréal (Québec). Merci à Louis Bernier, Réseaux, Robert Normandeau, John Young, à l’Université de Montréal ainsi qu’à Perte de signal. Les chambres de l’atelier a été enregistrée sur le disque usure.paysage [Hrönir, HR 7963] en février 2011.


Création

  • 14 avril 2008, Nicolas Bernier, diffusion • Pulsar *3: Le livre des espaces, Planétarium de Montréal, Montréal (Québec)

10 passages

Nicolas Bernier

  • Année de composition: 2008
  • Durée: 10:00
  • Instrumentation: support stéréo
  • Commande: Perte de signal

Ici les gens passent. Certains hâtivement, d’autres s’attardent. La plupart, curieux, n’écoutent que des extraits, des passages. Capter l’attention. Être bref, concis, intrigant, faire une pause et changer de direction. 10 miniatures pour tout autant d’états, de sensations ou de situations. Peut-être une histoire des choses insaisissables qui nous effleurent. Ces choses irrationnelles, indissociables et si fondamentales. Une histoire à l’intersection absence/présence.

10 passages est une construction de paysages sonores formant un poème à la croisée du réel et de l’imaginaire. La pièce a été composée spécifiquement afin de s’insérer dans le programme d’un «poste audio» en installation dans des galeries. C’est pour répondre à cette situation particulière d’écoute que la pièce est formée d’une série de 10 segments de 55 secondes.


10 passages est une commande de Perte de signal, organisme en arts médiatiques à Montréal (Québec).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.