Clair de terre (CD) Détail des œuvres

Malina

Robert Normandeau

  • Année de composition: 2000
  • Durée: 15:02
  • Instrumentation: support stéréo
  • Éditeur(s): Ymx média
  • Commande: IMEB
  • ISWC: T0715252677

Stéréo

ISRC CAD500114390

  • 44,1 kHz, 16 bits
À Brigitte Haentjens

À l’origine de cette œuvre, une pièce de théâtre — adaptation d’un roman d’Ingeborg Bachmann (Autriche, 1926-73) paru en 1971, Malina — présentée à Montréal en septembre 2000.

Lecture poétique du roman de Bachmann, l’adaptation théâtrale jouait sur le non-dit, le silence, les atmosphères, permettant ainsi à la musique d’occuper un espace qu’on ne lui laisse pas souvent au théâtre. Voulue à l’origine comme une méditation, un instrument de prédilection s’est imposé dès le départ: le shakuhachi. Au cours du travail de création, il est apparu que la musique devait être omniprésente dans la pièce. La relation de confiance absolue démontrée par la metteure en scène à cet égard m’aura permis d’élaborer une musique à travers un processus de création proche de celui de mes musiques de concert.

Je tiens à remercier Brigitte Haentjens, sans qui cette musique n’existerait tout simplement pas, à cause de la commande d’abord, mais surtout de la confiance dans laquelle le travail s’est fait. J’en profite pour remercier toute l’équipe de production de Malina. Enfin, je tiens à remercier tout particulièrement Claire Marchand qui a joué de cet instrument fascinant qu’est le shakuhachi, seul et unique matériau de l’œuvre, et qui y a adapté des techniques de jeu empruntées à la flûte contemporaine, son instrument premier.


Malina a été réalisée en 1999-2000 dans les studios de l’Institut international de musique électroacoustique de Bourges (IMEB, France) ainsi que dans le studio du compositeur et a été créée le 17 juin 2000 au festival Synthèse (Bourges, France). Malina, la pièce de concert, est une commande de l’IMEB.


Création

  • 17 juin 2000, Synthèse 2000: Concert, Bourges (Cher, France)

Distinctions

Erinyes

Robert Normandeau

  • Année de composition: 2001
  • Durée: 20:08
  • Instrumentation: support stéréo
  • Éditeur(s): Ymx média
  • Commande: Sonorities Festival avec l’aide de la National Lottery du Arts Council of Northern Ireland
  • ISWC: T0715272835

Stéréo

ISRC CAD500114400

  • 44,1 kHz, 16 bits
À Anne-Marie Cadieux

La voix est au centre de cette œuvre. La voix mais sans le texte. Des onomatopées seulement, récitées par les comédiens d’une production d’Électre de Sophocle (dans une mise en scène de Brigitte Haentjens et présentée à l’Espace GO à Montréal en avril 2000) pour laquelle j’ai composé la musique. Les Erinnyes représentent, dans la mythologie grecque, les gardiennes de la vie humaine. Chargées de pourchasser et de punir les pécheurs, on les appelle les «gardiennes de l’ombre».

Le principal traitement sonore qui a été utilisé était destiné à faire ressortir la nature primitive de la voix, cette résonance intérieure qui plonge ses racines profondément dans notre inconscient.

Ce traitement sonore s’appelle «freeze» (gel), ce qui peut paraître absurde à première vue tant la musique est affaire de temps. Mais grâce au traitement informatique, il devient possible d’arrêter le temps, de le figer. Les voix sont ‘gelées’ et intimement explorées de l’intérieur. Erinyes est la quatrième pièce du cycle Onomatopées (les trois pièces précédentes étaient Éclats de voix, Spleen et Le renard et la rose).


Erinyes a été réalisée dans le studio du compositeur en 2001 et a été créée le 5 mai 2001 dans le cadre du festival Sonorities à Belfast (Irlande du Nord, RU). Erinyes est une commande du festival Sonorities grâce à l’aide financière de la National Lottery du Arts Council of Northern Ireland. Les voix enregistrées sont celles des comédien(ne)s Marc Béland, Anne-Marie Cadieux, Anne Dorval, Denis Gravereaux, Andrée Lachapelle, Christiane Pasquier et de la metteure en scène Brigitte Haentjens. Merci à Michael Alcorn.


Création

  • 5 mai 2001, Sonorities 2001: Profile of the work of Robert Normandeau, Harty Room — Music Building — Queen’s University, Belfast (Irlande du Nord, RU)

Clair de terre

Robert Normandeau

  • Année de composition: 1999, 2009
  • Durée: 36:00
  • Instrumentation: support 16 canaux
  • Éditeur(s): Ymx média
  • ISWC: T0710395780

La photographie d’un clair de terre est probablement celle qui caractérise le mieux la seconde moitié du 20e siècle. Elle situe notre planète dans un espace relatif qui, véritablement, ne se situe plus au centre de l’univers. Notre situation dans l’espace devient un état de déséquilibre qui se reflète dans notre manière d’envisager le monde. Cette nouvelle perception vient à son tour influencer nos modes de représentation artistique. La musique électroacoustique est née à peu près à la même époque que cette photographie, il y a un peu plus de cinquante ans maintenant. Cela a considérablement modifié notre manière de faire — la part des artistes — et d’écouter — la part des auditeurs.

L’œuvre est divisée en douze mouvements qui trouvent leur point d’ancrage dans l’exploration systématique d’un élément de la grammaire cinématographique transposé au langage électroacoustique. Ces douze mouvements, précédés d’une Ouverture, sont constitués chacun d’un paysage sonore, d’un son d’objet, d’un son d’instrument de musique et d’onomatopées vocales. Tous ces éléments sonores proviennent essentiellement d’une banque de sons personnelle constituée au cours des dix dernières années.


Clair de terre a été réalisée dans le studio du compositeur en 1999 et a été créée le 10 décembre 1999 dans le cadre de la série de concerts Rien à voir (6) présentée par Réseaux à Ex-Centris à Montréal. Cette pièce à été réalisée grâce à l’aide du Conseil des arts du Canada (CAC) et du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Certains passages de l’œuvre proviennent de musiques ou d’éléments sonores composés pour différentes pièces de théâtre ou pour la radio. Remerciements à André Corriveau, Jean-François Denis, Monique Desroches, Julien Grégoire, Brigitte Haentjens, Odile Magnan, Denis Marleau, Lorraine Pintal, Jacinthe Potvin, Rober Racine, Claire Savoie et Claude Schryer.


Création

  • 10 décembre 1999, Rien à voir (6): concert solo, eXcentris, Montréal (Québec)

Clair de terre, 1: Ouverture

Robert Normandeau

  • Durée: 6:12
  • Éditeur(s): Ymx média
  • ISWC: T0713769459

Stéréo

  • 44,1 kHz, 16 bits

Création

  • 17 février 2016, Création de la version 16 canaux (2016): The Electric Space Concert Series 2015-16: Concert 3, Bevegelseslab — Institutt for musikkvitenskap — ZEB-bygningen — Universitetet i Oslo, Oslo (Norvège)

Clair de terre, 2: Cadre étroit (espace clos)

Robert Normandeau

  • Durée: 2:31
  • Éditeur(s): Ymx média
  • ISWC: T0713769460

Stéréo

ISRC CAD500114420

  • 44,1 kHz, 16 bits

Clair de terre, 3: Couleurs primaires et secondaires

Robert Normandeau

  • Durée: 2:59
  • Éditeur(s): Ymx média
  • ISWC: T0713769471

Stéréo

ISRC CAD500114430

  • 44,1 kHz, 16 bits

Clair de terre, 4: Mobilité des plans

Robert Normandeau

  • Durée: 3:09
  • Éditeur(s): Ymx média
  • ISWC: T0713769482

Stéréo

ISRC CAD500114440

  • 44,1 kHz, 16 bits

Clair de terre, 5: Montage rythmique

Robert Normandeau

  • Durée: 2:28
  • Éditeur(s): Ymx média
  • ISWC: T0715552014

Stéréo

ISRC CAD500114450

  • 44,1 kHz, 16 bits

Clair de terre, 6: Montage métaphorique

Robert Normandeau

  • Durée: 1:48
  • Éditeur(s): Ymx média
  • ISWC: T0713769493

Stéréo

ISRC CAD500114460

  • 44,1 kHz, 16 bits

Clair de terre, 7: Durée des plans

Robert Normandeau

  • Durée: 2:25
  • Éditeur(s): Ymx média
  • ISWC: T0713769506

Stéréo

ISRC CAD500114470

  • 44,1 kHz, 16 bits

Clair de terre, 8: Clarté (éblouissement)

Robert Normandeau

  • Durée: 2:57
  • Éditeur(s): Ymx média
  • ISWC: T0715274966

Stéréo

ISRC CAD500114480

  • 44,1 kHz, 16 bits

Clair de terre, 9: Taille des plans

Robert Normandeau

  • Durée: 3:03
  • Éditeur(s): Ymx média
  • ISWC: T0713769517

Stéréo

ISRC CAD500114490

  • 44,1 kHz, 16 bits

Clair de terre, 10: Couleurs ternaires

Robert Normandeau

  • Durée: 2:09
  • Éditeur(s): Ymx média
  • ISWC: T0715274977

Stéréo

ISRC CAD500114500

  • 44,1 kHz, 16 bits

Clair de terre, 11: Micro-montage

Robert Normandeau

  • Durée: 0:30
  • Éditeur(s): Ymx média
  • ISWC: T0713769528

Stéréo

ISRC CAD500114510

  • 44,1 kHz, 16 bits

Clair de terre, 12: Obscurité

Robert Normandeau

  • Durée: 2:09
  • Éditeur(s): Ymx média
  • ISWC: T0713769539

Stéréo

ISRC CAD500114520

  • 44,1 kHz, 16 bits

Clair de terre, 13: Cadre large (espace ouvert)

Robert Normandeau

  • Durée: 3:40
  • Éditeur(s): Ymx média
  • ISWC: T0713769540

Stéréo

ISRC CAD500114530

  • 44,1 kHz, 16 bits