Cycle nautique (CD) Le programme en détail

Lightvessels

David Berezan

  • Année de composition: 2014
  • Durée: 11:41
  • Instrumentation: support 5.1 canaux

Stéréo

  • 44,1 kHz, 16 bits
  • 96 kHz, 24 bits
  • 96 kHz, 32 bits

Light Vessel en anglais désigne un bateau-feu, soit un navire mouillé en mer qui joue le rôle de phare, de corne de brume et de station météorologique (les auditeurs de BBC Radio 4 connaissent le Channel Light Vessel Automatic, une station mentionnée quotidiennement dans les bulletins de météo marine). Ce morceau évoque des univers sonores, des actions et des espaces intérieurs et extérieurs: la coque du navire, les fonctions automatisées, les signaux d’avertissement et l’environnement.

[traduction française: François Couture, vii-18]


Lightvessels a été réalisée en 2014 au Visby International Centre for Composers (VICC, Suède) et dans les Electroacoustic Music Studios de la University of Manchester (RU) et elle a été créée le 5 novembre 2014 pendant le concert Concret_éclaté présenté par Réseaux des arts médiatiques à l’Usine C (Montréal, Québec) dans le cadre du festival Akousma XI. Lightvessels s’est méritée le 1er prix au 2e concours Klang (Montpellier, France, 2015).


Création

  • 5 novembre 2014, David Berezan, diffusion • Akousma XI: Concret_éclaté, Usine C, Montréal (Québec)

Distinctions

Moorings

David Berezan

  • Année de composition: 2014
  • Durée: 11:22
  • Instrumentation: support 5.1 canaux

Stéréo

  • 44,1 kHz, 16 bits
  • 96 kHz, 24 bits
  • 96 kHz, 32 bits

Moorings élabore des univers sonores et de la musique à partir de sons d’anneaux, de lignes (ou haussières) et de chaînes de mouillage, de coques de navire heurtant divers types de pare-chocs qu’on trouve le long des quais, de moteurs de bateau et des diverses interactions de l’eau avec les postes de mouillage et les navires.

[traduction française: François Couture, vii-18]


Moorings a été réalisée au cours de résidences dans les studios de musique électroacoustique du Visby International Centre for Composers (VICC, Suède) et d’EMS (Stockholm, Suède), ainsi qu’à la University of Manchester (RU). Elle a été créée le 2 mars 2014 dans le cadre du festival MANTIS 10 Years (Manchester, RU). Ses matières sonores ont été enregistrées au port de Visby (Suède) en 2012. Merci à Manuella Blackburn pour son aide avec ces enregistrements.


Création

  • 2 mars 2014, David Berezan, diffusion • MANTIS 10 Years Festival: Concert 3: New Works by Novars Composers, Cosmo Rodewald Concert Hall — Martin Harris Centre for Music and Drama — The University of Manchester, Manchester (Angleterre, RU)

Offshore

David Berezan

  • Année de composition: 2017
  • Durée: 8:39
  • Instrumentation: support 4 canaux

Stéréo

  • 44,1 kHz, 16 bits
  • 96 kHz, 24 bits
  • 96 kHz, 32 bits

Alors que les autres œuvres du «cycle nautique» (Nautical Cycle) font référence à des sons issus directement d’environnements maritimes, Offshore consiste uniquement en enregistrements d’improvisations de Marij van Gorkom à la clarinette basse (dans le cadre de son projet SS:Ars, où des compositeurs explorent l’univers de la clarinette basse et des traitements électroniques). Un vaste éventail de techniques idiomatiques et étendues ont été explorées dans la phase d’enregistrement, puis développées par le truchement de transformations en studio. Sont particulièrement présents dans ce morceau des sons tirés de l’embouchure jouée détachée du corps de l’instrument, en plus d’une collection de sons graves résonants. J’ai recherché des caractéristiques sonores rappelant de lointains navires, des microtextures et des microclimats océaniques, des procédés ascendants et l’obscurcissement de la perception. Ces éléments ont aussi servi de liens et de références aux thèmes et aux matières explorés dans les autres parties du cycle. La présence de sources sonores tirées de la clarinette donne à ce morceau une identité particulière qui adhère au concept de la découverte des univers sonores que recèle (figurativement comme littéralement) l’instrument. On pourrait décrire le tout en termes plus poétiques comme l’océan de sons que contiennent l’embouchure de la clarinette, le souffle et l’humidité accumulée.

[traduction française: François Couture, vii-18]


Offshore a été réalisée en 2017 dans le studio du compositeur à Manchester (RU) et elle a été créée le 28 octobre 2017 dans le cadre du festival MANTIS Fall Festival 2017 (Manchester, RU).


Création

  • 28 octobre 2017, David Berezan, diffusion • MANTIS Fall Festival 2017: Concert 1, John Thaw Studio Theatre — Martin Harris Centre for Music and Drama — The University of Manchester, Manchester (Angleterre, RU)

Buoy

David Berezan

  • Année de composition: 2011
  • Durée: 9:40
  • Instrumentation: support 5.1 canaux

Stéréo

  • 44,1 kHz, 16 bits
  • 96 kHz, 24 bits
  • 96 kHz, 32 bits

Buoy s’intéresse à l’univers sonore et à l’environnement des bouées maritimes. Nombre d’entre elles sont munies d’une cloche, d’un gong ou d’un sifflet qui se fait entendre en réaction au mouvement des vagues. Les diverses caractéristiques des bouées servant à la navigation navale autant qu’à la recherche scientifique sur le climat maritime, l’écologie ou l’océanographie nourrissent le langage et la grammaire sonores de cette pièce. Les vagues de matières dont le phrasé suit l’action des vagues océaniques, conjuguées à des notes bourdonnantes et pulsatoires sous-jacentes (évoquant les signaux transmis par ces bouées), forment de solides fils thématiques qui parcourent l’œuvre et fournissent un cadre de navigation par le biais de contrastes entre aperçus du monde réel (vagues et cloches) et univers sonores abstraits.

[traduction française: François Couture, vi-13]


Buoy [Bouée] a été réalisée au fil de résidences dans les studios de musique électroacoustiques du Visby International Centre for Composers (VICC, Suède) et de l’EMS (Stockholm, Suède) et a été créée le 19 mars 2011 durant le concert Akusmatisk magi présenté au Kulturkiosken de l’Institutet för Digitala Konstarter (IDKA) à Gävle (Suède). Buoy a obtenu le prix du Concurso Internacional de Composição Electroacústica Música Viva (Portugal, 2012).


Création

  • 19 mars 2011, David Berezan, diffusion • Akusmatisk magi, IDKA Kulturkiosken, Gävle (Suède)

Distinctions

Starboard

David Berezan

  • Année de composition: 2015
  • Durée: 10:58
  • Instrumentation: support 4 canaux

Stéréo

  • 44,1 kHz, 16 bits
  • 96 kHz, 24 bits
  • 96 kHz, 32 bits

Starboard développe des matières sonores en lien avec la navigation maritime, le courant, la résistance et la transmission pour construire un langage qui touche aux musiques ambiante, bruitiste et électronica, ainsi qu’aux traditions mélodiques.

[traduction française: François Couture, vii-18]


Starboard a été réalisée en 2015 dans le studio du compositeur à Manchester (RU) et elle a été créée le 3 octobre 2015 dans le cadre du festival de musique électronique dBâle (Bâle, Suisse). Starboard a été finaliste à l’édition 2015 du concours international de musique électroacoustique Musica Nova (Prague, République tchèque).


Création

  • 3 octobre 2015, David Berezan, diffusion • dBâle 2015: Portrait-Konzert: David Berezan, HeK — Haus der elektronischen Künste Basel, Bâle (Suisse)

Distinctions

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.