Halogènes (CD) Détail des œuvres

Chroniques de la lumière

Francis Dhomont

  • Année de composition: 1989, 2005
  • Durée: 28:12
  • Instrumentation: support stéréo
  • Éditeur(s): Ymx média
  • Commande: SMCQ, avec l’aide du CAC

Ces «Chroniques» sont une écoute impressionniste d’événements visuels — acte métaphorique, certes —, une rêverie personnelle de la lumière sur une idée de l’artiste visuel montréalais Luc Courchesne.

Évocation de phénomènes lumineux, de rayonnements naturels ou de multiples artefacts, Chroniques de la lumière comporte trois mouvements: Miroitements, Artifices, Météores ou, si l’on préfère: adagio, allegro, presto-finale.

Évolution du lent au rapide mais aussi du calme au tumultueux, du piano au forte, du statique au mobile, de l’élémentaire au complexe.

[viii-06]


Chroniques de la lumière a été réalisée au studio du compositeur et créée le 26 avril 1989 au Doppler Concert de la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) au Spectrum de Montréal. Météores a été sensiblement modifiée dans ses proportions en 2005 et constitue une nouvelle version. Chroniques de la lumière a été enregistrée en 1989 sur le disque compact Halogènes produit par l’Université de Montréal sur étiquette UMMUS-Actuelles (UMM C 101). Météores (1989) a été enregistrée par empreintes DIGITAles en 1991 sur le disque compact Mouvances~Métaphores (IMED 9107/08) et en 1996 sur Les dérives du signe (IMED 9608). Miroitements a été sélectionnée par la 1995 International Computer Music Conference (ICMC95) à Banff (Canada); Artifices a été sélectionnée par la 1994 International Computer Music Conference (ICMC94) à Århus (Danemark); Météores (1989) a été sélectionnée par la Société internationale pour la musique contemporaine (SIMC) pour les Journées mondiales de la musique de 1990 à Oslo (Norvège) et par la 1993 International Computer Music Conference (ICMC ’93) à Tokyo (Japon). De nombreuses matériologies ayant été réalisées au Studio 123 et sur le système de synthèse sonore numérique en temps réel SYTER de l’Ina-GRM (Paris), je tiens à remercier tout particulièrement Yann Geslin, Daniel Teruggi et aujourd’hui feu Bénédict Mailliard pour leurs conseils inestimables. Chroniques de la lumière est une commande de la SMCQ réalisée avec l’aide du Conseil des arts du Canada (CAC).

Chroniques de la lumière, 1: Miroitements

Francis Dhomont

  • Année de composition: 1989
  • Durée: 7:15
  • Éditeur(s): Ymx média

Chroniques de la lumière est une écoute impressionniste d’événements visuels, une rêverie personnelle de la lumière, sur une idée de l’artiste montréalais Luc Courchesne. Évocation de phénomènes lumineux, de rayonnements naturels ou de multiples artefacts, l’œuvre complète comporte trois mouvements: Miroitements, Artifices, Météores; ou, si l’on préfère, Adagio, Allegro, Presto-Finale. Miroitements s’inspire de mutations progressives de la lumière telles qu’elles se présentent dans la nature: aurore et crépuscule, lente ascension de la lune blafarde, évolution au sol de l’ombre portée d’un nuage, reflets solaires dans une eau tranquille…

[source: Réseaux des arts médiatiques]

Chroniques de la lumière, 3: Météores

Francis Dhomont

  • Année de composition: 1989, 2005
  • Durée: 12:49
  • Éditeur(s): Ymx média
  • Commande: SMCQ, avec l’aide du CAC

Ces «Chroniques» sont une écoute impressionniste d’événements visuels — acte métaphorique, assurément —, une rêverie personnelle de la lumière sur une idée de l’artiste visuel montréalais Luc Courchesne.

Transposition sonore de phénomènes lumineux, de rayonnements naturels ou de multiples artefacts, Chroniques de la lumière comporte trois mouvements: Miroitements, Artifices, Météores ou, si l’on préfère: adagio, allegro, presto-finale.

Météores, pour sa part, procède par apport progressif d’éléments, par lente accumulation, accroissement de la densité, renforcement de la sensation de vitesse et de l’énergie cinétique.

Progression, donc, du lent au rapide mais aussi du calme au tumultueux, du sombre au clair, du piano au forte, du statique au mobile, de l’élémentaire au complexe.

[xi-91] [viii-06]


Chroniques de la lumière (donc Météores) a été réalisée au studio du compositeur et créée le 26 avril 1989 au Doppler Concert de la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) au Spectrum à Montréal. Chroniques de la lumière a été enregistrée sur le disque compact Halogènes produit par l’Université de Montréal sur étiquette UMMUS-Actuelles (UMM C 101). Météores a été sélectionnée par la Société internationale pour la musique contemporaine (SIMC) pour les Journées mondiales de la musique de 1990 à Oslo (Norvège) et par le 1993 International Computer Music Conference (ICMC ’93) à Tokyo (Japon). De nombreuses matériologies ayant été réalisées au Studio 123 et sur le système de synthèse sonore numérique en temps réel SYTER de l’Ina-GRM (Paris), je tiens à remercier tout particulièrement Bénédict Mailliard, Yann Geslin et Daniel Teruggi pour leurs conseils inestimables. Chroniques de la lumière est une commande de la SMCQ réalisée avec l’aide du Conseil des arts du Canada (CAC). Météores a été sensiblement modifié dans ses proportions en 2005 et constitue une nouvelle version.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.